Pas de pitié pour les gueux – sur les théories économiques du chômage

Laurent Cordonnier
Raisons d'agir, 2000
Poziom: początkujący
Perspective: Économie néoclassique, Économie post-keynésienne
Sujet: Travail & soins, Microéconomie & marchés, Réflexion sur l'économie
nombre de pages: 124 pages
ISBN: 9782912107114

Texte de présentation

La quatrième de couverture indique : "Pourquoi y a-t-il du chômage ? Parce que les salariés en veulent toujours trop... parce qu'ils recherchent la sécurité, la rente et se complaisent dans l'assistanat... parce qu'ils sont roublards, paresseux, primesautiers et méchants, etc. Voilà ce que racontent, en termes plus choisis, et avec force démonstrations mathématiques, les théories "scientifiques" élaborées par les économistes du travail. L'auteur se livre ici à un véritable travail de traduction en langage littéraire des théories savantes, au terme duquel il apparaît que leur signification, "une fois défroquées de leurs oripaux savants, frôle souvent l'abject, à un point dont on n'a généralement pas idée". C'est justement pour en donner idée que ce livre est écrit."

Commentaire de nos éditeurs:

L'économie néoclassique du travail amène-t-elle à penser que le chômage est avant tout volontaire ? Un sujet complexe, tant il touche à la fois aux travaux scientifiques d'une discipline et de ses usages dans le discours politique. Lire ce court post de blog donne une introduction à intéressante aux débats autour de ce champ, avec une présentation claire des thèses du livre et de ses limites selon l'auteur. Elle suggère aussi un regard croisé sur le sujet entre une compréhension standard et une approche plutôt post-keynésienne de la question du chômage. La référence au caractère polémique du débat est importante, et donner à lire ce court post de blog à des étudiants peut donner un bon premier aperçu du sujet.

Wesprzyj

Ten projekt został stworzony przez Sieć na rzecz Pluralistycznej Ekonomii (Netzwerk Plurale Ökonomik e.V.).  Jest on zaangażowany w różnorodność i niezależność i jest zależny od darowizn od ludzi takich jak Ty. Regularne lub jednorazowe datki będą bardzo mile widziane.

 

Wesprzyj