La pensée monétaire, histoire et analyse [ACCES LIBRE]

Jérôme de Boyer des Roches
Niveau: débutant
Éditeur: Les Solos
Perspective: -
Sujet: histoire de la pensée économique, dette & monnaie
nombre de pages: 367 pages

texte de présentation

La pensée monétaire trouve sa sève dans l'histoire des faits et des débats monétaires et bancaires. Bien que ni les classiques au dix-neuvième siècle, ni les néo-classiques aujourd'hui, ne parviennent à intégrer correctement la monnaie dans leurs théories économiques, on n'ignore pas tout de la monnaie. La connaissance existe, cependant elle est autant historique qu'analytique. Dans le domaine de la monnaie, l'expérience et les leçons du passé comptent. Les banquiers et les politiques ont du gérer la monnaie et les économistes la penser, malgré son extériorité aux théories dominantes du marché. Ce livre explore la pensée monétaire, étudie ses concepts, en présentant et discutant les théories dans leur contexte historique du seizième siècle à nos jours.

Résumé du livre

Du classique débat entre la Banking School et la Currency School au monétarisme de Friedman en passant par la révolution keynésienne, Jérôme de Boyer des Roches nous propose une histoire de la pensée monétaire ainsi que leur analyse assez complète. Le livre est accesible en ligne ici.


Commentaire de nos éditeurs:

De John Law puis la création de la banque d'Angleterre au développement de la théorie microéconomique de l'information développée dans les années 1980-90, Jérôme de Boyer des Roches propose une analyse très intéressante de l’histoire monétaire et une histoire de son développement à travers les siècles. Cet ouvrage est un classique des ouvrage d’histoire de la pensée économique et d'histoire monétaire et bancaire. Le livre est en accès libre sur le site de l'auteur. Cet ouvrage complet analyse en détail les diverses théories monétaires qui ont été développées depuis l'émergence de la monnaie bancaire avec rigueur et précision : il distingue la tradition qui associe la monnaie à l'échange et celle qui adosse à la monnaie seulement une fonction circulatoire. Il explique qu'il faut s'affranchir de l'idée de neutralité de la monnaie et de la politique monétaire.

Ce matériau a été suggéré et édité par:

Nous soutenir

Ce projet le fruit du travail des membres du réseau international pour le pluralisme en économie, dans la sphère germanophone (Netzwerk Plurale Ökonomik e.V.) et dans la sphère francophone (Rethinking Economics Switzerland / Rethinking Economics Belgium / PEPS-Économie France). Nous sommes fortement attachés à notre indépendance et à notre diversité et vos dons permettent de le rester !