172 results

2018
Level: débutant
This essay focuses on the sources of government revenue within the Middle East and North African (MENA) region and proposes the implementation of a regional tax reset through increased taxation and tax reforms, deregulation in the private sector and economic diversification to reduce macroeconomic volatilities caused by the hydrocarbon industry.
2017
Level: débutant
Cette vidéo présente la notion de financiarisation de l'économie et ses effets, définie largement comme la prise d'importance croissante des activités financières dans l'économie. Elle évoque les contradictions du système financier : capable de financer l'économie mais aussi de capter la valeur produite à son profit.
2019
Level: débutant
Le libéralisme allemand qui est au cœur de la construction européenne porte le nom d’ordolibéralisme. C’est une voie à mi-chemin entre le capitalisme à l’anglo-saxonne, qu’on considère en général comme le plus proche de l’orthodoxie classique, de l’ultra-libéralisme, et un capitalisme keynésien plutôt orienté vers des politiques de la demande. Cependant, l'ordolibéralisme allemand demeure une forme de néolibéralisme. L'idée de l'épisode est de décrire un courant de pensée qui tient plus de l’idéologie ou de l’opinion politique que de la science. En effet, l’ordolibéralisme, comme de nombreux autres courants de pensés en économie, propose des hypothèses plausibles, potentiellement justes, mais non vérifiées voire non vérifiables ainsi qu’une version simplifiée de la mécanique économique qui ne colle pas toujours avec la réalité. La description de la pensée ordolibérale permet de comprendre pourquoi la Zone Euro est organisée d'une manière si spécifique : Pourquoi la banque centrale européenne est-elle indépendante ? Pourquoi celle-ci ne peut-elle pas financer des états ? Pourquoi doit-elle se concentrer uniquement sur des problématiques d'inflation ? Pourquoi la commission européenne insiste-t-elle tant sur le rôle de la concurrence ? Pourquoi le budget des états ne doit pas dépasser un déficit de 3% du PIB ?
2008
Level: avancé
À travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels de renom, ce documentaire trace un portrait de l’idéologie néolibérale et examine les différents mécanismes mis à l’oeuvre pour en imposer mondialement les diktats. Déréglementer, réduire la taille de l’État, privatiser, limiter l’inflation plutôt que le chômage, bref, financiariser et dépolitiser l’économie : les différents dogmes de cette pensée prêt-à-porter sont bien connus. Et s’ils s’immiscent lentement dans nos consciences c’est qu’ils sont diffusés à travers un vaste et inextricable réseau de propagande. De fait, depuis la fondation de la Société du Mont Pèlerin, en 1947, les instituts de recherche néolibéraux, ces think tanks financés par des transnationales et des grandes fortunes, propagent inlassablement la pensée néolibérale au sein des universités, dans les médias, auprès des parlementaires, etc. Cette idéologie qui s’affiche évidence, forte de la sanction historique et scientifique que semble lui avoir conférée la chute de l’URSS, a su intoxiquer tous les gouvernements, de gauche comme de droite. En effet, depuis la fin de la Guerre Froide, le rythme des réformes néolibérales est allé sans cesse s’accentuant. Souvent imposée par la force, que ce soit à travers les plans d’ajustements structurels du FMI et de la Banque Mondiale, sous la pression des marchés financiers et des transnationales ou même par la guerre, la doctrine néolibérale s’étend dorénavant à la planète entière. Mais derrière l’écran de fumée idéologique, derrière ces beaux concepts d’ordre spontané et d’harmonie des intérêts dans un libre marché, par-delà la panacée de la «main invisible», que se cache-t-il réellement ?
2018
Level: débutant
La nouvelle Politique québécoise de financement des universités permet aux universités de fixer elles-mêmes le coût des études des étudiant(e)s étrangers. Les auteurs du billet montrent comment cette politique aura pour effet d'augmenter la concurrence entre les universités québécoises pour attirer des étudiant(e)s étrangers.
2022
Level: débutant
In this teaching pack, we look at the acquisition of Twitter by Elon Musk. In particular, we focus on what it means to take a company private and how the deal was financed.
 
L’économie féministe se focalise sur les interdépendances entre les relations de genre et l’économie. Le 'care' et la sphère de la reproduction partiellement non-marchande sont des objets d’étude particulièrement mis en avant.
2020
Level: débutant
La politique monétaire est nécessaire pour financer les besoins de la transition écologique Nicolas Dufrêne et Alain Grandjean considèrent dans ce sens que l idéologie de la neutralité monétaire doit être questionnée pour répondre aux problématiques et enjeux de l urgence climatique Les banques centrales peuvent ainsi apporter une réponse …
2015
Level: débutant
In this teaching pack, we look at the acquisition of Twitter by Elon Musk. In particular, we focus on what it means to take a company private and how the deal was financed.
2020
Level: avancé
En inscrivant la soutenabilité environnementale dans la révision stratégique lancée début 2020 la Banque centrale européenne BCE a signalé qu elle prenait au sérieux les appels pour intégrer la politique monétaire dans la lutte contre le changement climatique et plus largement contre la crise écologique qui menace nos sociétés et …
2021
Level: débutant
"La crise sanitaire s’est soldée par une mise à l’arrêt de l’économie et une explosion des déficits publics. Le débat économique fait rage sur la gestion à adopter de cette dette Covid mais, pour en discuter, encore faut-il poser le bon diagnostic : quel est l’effet d’un déficit public ? Sont-ils tous utiles ? Comment sont-ils financés ? Ce petit récap propose quelques bases de macroéconomie à ceux qui souhaitent s’emparer de ces questions hautement politiques."
2021
Level: débutant
Un traité d'économie citoyenne qui tombe à pic. Après le choc de la crise économique enclenchée en 2020, l'explosion de la dette publique sera au cœur des débats de politique économique.

Nous soutenir

Ce projet est le fruit du travail des membres du réseau international pour le pluralisme en économie, dans la sphère germanophone (Netzwerk Plurale Ökonomik e.V.) et dans la sphère francophone (Rethinking Economics Switzerland / Rethinking Economics Belgium / PEPS-Économie France). Nous sommes fortement attachés à notre indépendance et à notre diversité et vos dons permettent de le rester ! 

Donner