Les capitalismes à l'épreuve de la pandémie

Robert Boyer
Niveau: avancé
Éditeur: La Découverte
Perspective: Économie institutionnelle
Sujet: Capitalisme, Crise, institutions, macroéconomie, Critique de l'économie orthodoxe, Néolibéralisme
nombre de pages: 200 pages

Texte de présentation

La 4e de couverture indique : "Depuis le début de la crise mondiale de la covid-19, les questionnements sur l'avenir des capitalismes se sont multipliés. Et nombre de voix se sont élevées pour que les " jours d'après " ne soient plus jamais comme "ceux d'avant". Dans le court terme, les pronostics étaient confrontés à une incertitude radicale, invitant à la prudence : il faudra du temps pour démêler l'écheveau des responsabilités et construire d'éventuelles alternatives. D'où l'importance de comprendre les ressorts de la crise. Comme l'a montré le célèbre "18 Brumaire de Louis Bonaparte" de Marx (1852), les meilleures analyses "à chaud" sont le fait d'auteurs ayant une vision de la dynamique du système sur un horizon long. C'est pourquoi Robert Boyer, contributeur majeur de l'École de la régulation - qui étudie l'économie comme partie intégrante de sociétés traversées par l'histoire -, est bien placé pour relever ce défi. Lors de crises précédentes, il a démontré la valeur explicative de cette approche, qui prend en compte à la fois les inerties tendant à la reproduction du système et les forces impulsant sa transformation : l'issue n'est pas écrite à l'avance et plus longtemps durent les crises, plus le retour à la situation antérieure devient improbable. Dans cet essai, l'auteur donne à comprendre les processus déclenchés en 2020 et éclaire sur le champ des possibles. La dislocation des relations internationales, l'éclatement de la zone euro, la déstabilisation de l'État social, la montée des populismes ne sont pas improbables. Mais n'est pas non plus exclue une grande bifurcation vers un nouveau modèle construit sur la complémentarité entre éducation, formation, santé et culture, qui répondrait à la demande de solidarité des citoyens et aux exigences de la transition écologique."

Résumé du livre

Dans son dernier livre "Les capitalismes à l'épreuve de la pandémie" (2020), Robert Boyer tente d'analyser l'histoire en temps réel : les capitalismes face au covid19. Que nous apprend l'épidémie de covid19 de nos régimes socio-économiques ? Quelles mesures les différents pays ont-ils mises en place afin de lutter contre le virus ? Pouvons-nous détecter certaines transformations en cours du fait de la pandémie ? Le livre s'articule autour de ces questions, et nous dresse un panorama de nos sociétés actuelles face au virus, ainsi qu'une analyse des transformations actuelles.


Commentaire de nos éditeurs:

Robert Boyer est un des économistes fondateurs du courant économique français connu sous le nom de théorie de la régulation. En mobilisant les concepts de son école, et en adoptant une approche historique, l'auteur entend analyser les régimes socio-économiques capitalistes face à la pandémie de covid19. Ce livre permet également de voir les limites de l'économie et la macroéconomie classiques, incapables, selon Robert Boyer, de décrire précisément ce qu'il se passe actuellement à l'échelle mondiale depuis l'arrivée du coronavirus. En mobilisant une pluralité de références, notamment Marx, Keynes et Polanyi, l'auteur nous offre une analyse des modes de production capitalistes en temps de pandémie. Ce livre intéressera quiconque veut comprendre la diversité des capitalismes et, pas conséquent, la diversité des réponses à la crise pandémique, ainsi que les transformations à l'oeuvre depuis l'arrivée du covid19.

Ce matériau a été suggéré et édité par:

Nous soutenir

Ce projet le fruit du travail des membres du réseau international pour le pluralisme en économie, dans la sphère germanophone (Netzwerk Plurale Ökonomik e.V.) et dans la sphère francophone (Rethinking Economics Switzerland / Rethinking Economics Belgium / PEPS-Économie France). Nous sommes fortement attachés à notre indépendance et à notre diversité et vos dons permettent de le rester !